C'est comment l'indépendance Marine?

samedi 24 juin 2017

Salut tout le monde,

Je me suis rendue compte après mon premier article que vous aimiez plutôt bien ce genre de sujet où je parle de choses concrètes que tout le monde peut ou pourrait vivre. Alors je me suis posé pas mal de questions sur quels thèmes je pourrais aborder et j'en suis venue logiquement (puisque j'ai carrément les pieds dedans en ce moment) à celui de l'indépendance. Comme je vous ai dit dans le précédent article, maintenant j'ai un travail, j'ai donc pu (enfin) prendre mon propre appartement à Metz sans l'aide financière de mes parents. 

Alors j'ai eu envie de vous parler de ma "nouvelle" vie qui a débuté depuis quelques mois maintenant, les différences que j'ai pu remarqué par rapport à la vie chez mes parents, comment J'ESSAIE de gérer mes finances au quotidien (oui oui j'ai bien dit j'essaie), le fait de se retrouver seule à devoir tout gérer, etc.




La recherche d'appartement : 
Avant toute chose, si on veut prendre son indépendance et partir de chez ses parents, le mieux c'est quand même d'avoir un toit où dormir. Et je parle en connaissance de cause parce qu'avant d'avoir mon propre appartement, je me suis retrouvée pendant presque trois mois avec un travail mais pas de logement. Heureusement pour moi, j'ai des amis sur qui compter, donc je vous avoue que j'ai légèrement squatté à droite à gauche durant ces trois mois "à la rue"!



Pour ce qui est de l'appartement, je vous avoue que j'étais un peu pressée d'arrêter de faire chier mes potes alors je n'ai pas fait la fine bouche! J'ai opté pour un petit studio de 28 mètres carré pas trop cher en centre ville (parce que je sors beaucoup trop) et je me suis dit que ça ferait l'affaire. Et c'est le cas pour l'instant, on se sent plutôt bien dans notre chez nous avec Mowgly.



Comment je gère mon argent :

Avant de réellement se décider à quitter le cocon familial, il y a certaines choses qu'il ne faut pas oublier. Il n'y aura plus papa et maman pour appeler à votre place le médecin, fini la bouffe à volonté dans le frigo et surtout, tout devient à notre charge. En dehors du loyer à payer, il y a aussi l'électricité, les courses, les dépenses autres (téléphone, internet, médecin..). Autant vous dire que la moitié de la paie y est déjà passée! Bien sûr aujourd'hui il existe des aides qui nous permette de vivre un peu mieux la vie quotidienne (allocation logement, prime d'activité..)



Alors clairement, est-ce que j'arrive à m'en sortir ? Bien sûr que oui. Je n'ai pas une vie de riche ça c'est sur, il y a des mois où c'est plus compliqué que d'autres mais je ne me prive pas! J'ai toujours assez d'argent pour m'acheter du maquillage, des fringues ou des jouets pour mon chat, toujours assez d'argent pour me payer un bon mcdo ou sortir boire une bière avec mes amis. Le tout est de savoir privilégier les dépenses importantes. Personnellement ce que je fais, c'est que je ne fais aucun gros achat tant que toutes mes factures n'ont pas été payées. J'essaie aussi de mettre de côté tous les mois histoire d'avoir toujours un peu d'argent au cas où!



Vivre seul c'est pas déprimant ?

Alors oui et non. Les premières semaines c'est un peu l'euphorie, t'es juste super contente d'avoir enfin ton chez toi, tu te sens adulte et tu te dis que ça fait du bien de se retrouver seule après avoir passé 20 ans avec des parents qui comme tous les parents t'ont souvent fait chier il faut le dire (mais je vous aime quand même) et un frère avec qui tu te battais nuits et jours jusqu'à l'âge de tes 16ans (heureusement aujourd'hui on s'aime plutôt bien et c'est bien mieux comme ça). Et puis un jour tu te réveille et tu te sens super seule, t'as personne à qui parler, personne à qui raconter ta vie (surtout que tu aimes BEAUCOUP TROP parler) et là tu te dis "merde, j'étais bien en fait à la maison". 



Alors tu fais comme moi, amoureuse des animaux, tu te décide à te prendre un fidèle compagnon, un petit chat surnommé Mowgly ou Moumou pour les intimes. Et bizarrement, ces petites boules de poils elles réchauffent un appartement qui te paraissait si froid avant. Elles te donnent un petit peu de compagnie et tu te sens tout de suite mieux. Bon ok, je peux toujours pas lui raconter ma vie à lui mais c'est déjà ça, une présence humaine, ça réconforte. Surtout quand comme moi on pratique le célibat depuis maintenant quelques années.. Aha



Les sorties ça se passe comment ?

Alors clairement, quand tu deviens indépendante et que tu as ton propre chez toi, la première règle c'est d'organiser une pendaison de crémaillère (c'est la base). C'est le soir où t'as enfin fini d'emménager et t'invites tous tes potes pour fêter ça (ça te fait une bonne excuse pour boire je trouve) et en plus si t'as des potes cool, t'as même droit à des cadeaux. 



A part ça, quand tu deviens indépendant t'as plus aucune restriction, tu sors quand tu veux, tu rentres quand tu veux et ça c'est plutôt pas mal. Du coup je suis souvent de sortie, surtout que je suis pas le genre de meuf casanière, j'ai besoin de bouger, de voir des gens et tout le tralala. Et puis quand j'ai pas envie de sortir, c'est la soirée qui vient à moi. Tu sors les gobelets en plastique (parce que oui faire la vaisselle c'est chiant), tu fais péter deux trois paquets de chips sur la table, t'appelles deux, trois potes et le tour est joué.



La vie au quotidien :

Je suis de base le genre de fille super flemmarde. Alors quand je suis partie de chez mes parents sur le coup j'ai trouvé ça cool. Et puis après je me suis rendue compte que maman ne serait plus là pour faire mon lit, passer l'aspirateur et faire la vaisselle et ça c'est moins cool. Mais du coup à ma grande surprise, j'apprécie de plus en plus de faire le ménage. Enfin sauf la vaisselle, ça je détesterai toute ma vie. 




En gros prendre son indépendance c'est plutôt cool dans l'ensemble mais il faut bien y avoir réfléchit avant et ne pas faire ça sur un coup de tête. Ça demande pas mal d'organisation et de maturité mais ne vous inquiétez pas, si je réussi à gérer ça au quotidien, je pense que vous aussi! Cet article est maintenant terminé, j'espère qu'il vous aura plu, en tout cas j'ai pris beaucoup de plaisir à le rédiger! Je vous fait des bisous et vous dit à bientôt!




XOXO
Marintothejungle

12 commentaires

  1. Hello, je suis émancipé du domicile de mes parents vers mes 22 ans, je sais plus trop ! J'étais déjà en couple, mais si je peux donner un conseil aux jeunes qui souhaite prendre leurs indépendance, AN-TI-CI-PEE, profitez d'être encore chez papa et maman pour acheter vaisselle, ustensile de cuisine, draps, couette, oreiller, etc... Ainsi on évite les dépenses d'un seule coup !

    Bise Mlle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord avec toi, il faut en profiter tant qu'on le peut, moi j'ai eu de la chance, mes amies m'ont offert pas mal de meubles pour mon anniversaire. Sans ça, mon appart aurait été tellement vide aha

      Supprimer
  2. Super article ! Je suis partie de chez mes parents il y a 3 mois maintenant, pour vivre mon indépendance .. mais à l'autre bout du monde !
    Alors c'est encore plus de galère, car tout ce qui est d'ordre du médecin, du téléphone et tous ces petits détails que tu as cité sont dans une autre langue ahah

    Mais apeuré par la solitude (et les loyers beaucoup trop chers) j'ai choisi de vivre dans une grande résidence où vivent 60 personnes et où les espaces communs sont partagés, crois-moi tu n'as pas le temps de t'ennuyer ahah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours eu envie de partir vivre à l'étranger mais j'ai trop peur en fait aha. Partir dans un pays où tu ne connais personne, où tu droit trouver du travail dans une autre langue etc ça ne doit pas être facile tous les jours. En tout cas c'est super que tu ai eu le courage de le faire. Et j'avoue que la grosse "colocation" ca doit être pas mal a vivre aha

      Supprimer
  3. Super article, ça va m'être bien utile, j'emménage seule (enfin avec monsieur) pour la première fois à la rentrée prochaine. Bisous ma belle :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai adoré prendre mon envol et être indépendante, on s'affirme !

    RépondreSupprimer
  5. Ton article me plaît beaucoup ! Si tout se passe bien, dans 3 mois j'ai enfin mon appart et adios mes parents !!
    Je suis déjà très indépendante pour beaucoup de choses, notamment la nourriture, le ménage etc et je suis plutôt casanière et aime être un peu seule, donc par rapport à toi, beaucoup de choses vont m'être différente je pense (après peut être pas du tout). Le seul point négatifs pour moi c'est l'argent, pour l'instant j'ai un job étudiant et je ne gagne que 300€/mois et même en étant sous papa/maman c'est toujours trèèès compliqué, mais quand je prendrais mon appart, je sais que j'aurai un autre salaire, donc ce sera différent ;)

    Bisouuuus :)
    Andy du blog Ucephal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est gentil! Apres chacun à sa personnalité et ses petites habitudes, si tu es plus du style casanier c'est pas plus mal au final, tu éviteras les soirées de dépressions à réfléchir au sens de sa vie aha!
      De toute façon, l'argent c'est malheureusement le plus gros problème si on se décide à partir de chez ses parents. Parce que meme avec la meilleure dès volonté, si on a pas d'argent, on a rien..

      Bisous 😁

      Supprimer
  6. Bienvenue dans cette nouvelle vie d’indépendance :) C’est vrai que lorsque l'on quitte réellement le nid pour la première fois il y a toujours pleins de choses que l'on n'avait pas bien estimé : les factures, les responsabilités ... mais ce qui est top aussi c'est que lorsque l'on retourne chez les parents pour un weekend par exemple c'est encore plus agréable :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord! Maintenant que je rentre 1 à 2 fois par mois chez mes parents, j'apprécie plus d'être avec eux, on passe toujours de bons moments :)

      Supprimer

Latest Instagrams

© marintothejungle. Design by FCD.